Article de Le Maine Libre

Leur spécialité : le vol des stations de lavage auto et des laveries automatiques. Deux hommes, deux cousins, et une femme, enceinte, comparaissaient ce mercredi devant le tribunal.

« Voler des jetons ! On a touché le fond », plaide Me Jeanne Bengono, l’avocat de l’un des prévenus. Selon la gendarmerie, le butin se monte à exactement 3 543 € pour 24 casses aux monnayeurs de stations de lavage et laveries automatiques.

Les stations de Mareil-en-Champagne, Brûlon, Cérans-Foulletourte, Le Lude, Sablé-sur-Sarthe, La Suze, Guécélard, Arnage, Champagné, Ecommoy ont ainsi reçu la visite de cette équipe. Parfois plus d’une fois.

Le périple a duré près de trois mois, avant que la gendarmerie n’y mette fin. Coût des dégâts : 42 000 €.

L’exploitation de la vidéosurveillance et de la téléphonie a permis de mettre en cause quatre auteurs présumés, dont un mineur. Les trois majeurs étaient jugés dans le cadre d’une comparution immédiate.

Le tribunal a rendu un jugement tranché. Les deux hommes ont été condamnés à 10 et 12 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. La jeune femme, elle, écope de neuf mois de sursis.

Compte rendu d’audience complet dans « Le Maine Libre » de ce jeudi 26 avril. Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.